L’artiste bruxellois Jonathan Sullam expose à la galerie Irène Laub à Bruxelles jusqu’au 22 février.

Thousands of light years from here – A des milliers d’années-lumière d’ici – se réfère à l’approche du groupe BMPT formé par Daniel Buren, Olivier Mosset, Michel Parmentier et Niele Toroni en 1964. Le quatuor s’abstenait de tout lyrisme en répétant des motifs choisis. Michel Parmentier est la référence citée par Jonathan Sullam qui évoque également parmi ses influences le mouvement Supports/Surfaces fondé en 1969 qui procédait à une mise à nu des composants élémentaires de la peinture : toile, cadre, châssis, couleur, … l’objet de la peinture étant la peinture elle-même.

La démarche conceptuelle de Jonathan Sullam n’est pas exempte d’émotions. La superposition des couches de peinture et de vernis crée des monochromes dont la surface réfléchissante donne l’illusion paradoxale de la profondeur. Les paillettes d’or accompagnent la dimension cosmique d’un cercle en trois dimensions peint en noir. La peinture prend un aspect sculptural. Les œuvres s’émancipent de la surface plane et gagent en relief. Un dialogue s’établit avec l’espace environnant lorsque la peinture, réduite à un seul élément, un châssis quadrillé, intègre le lieu qui la traverse. L’art de Jonathan Sullam part à la conquête de l’espace.

plus d’infos sur le site de la galerie Irène Laub