Géant des Beaux-Arts

Menu

José Gietka

JoseGietkaPrésentation

José Gietka est né à Herstal (région liégeoise – Belgique) en 1957.

Âgé d’une vingtaine d’années, José rencontre le milieu des antiquaires et collectionneurs liégeois et se découvre petit à petit une passion des objets en tout genre : meubles, verreries, diverses créations artistiques, …
Cette passion, ne l’ayant plus quitté depuis, l’aura conduit à suivre des stages sur l’impressionnisme, l’art nouveau et l’art byzantin à l’Académie des Beaux Arts de Liège. Ensuite, suivront  un an de formation en sculpture en ameublement liégeois et quatre ans d’apprentissage de l’ébénisterie liégeoise à l’ICADI de Liège avec l’obtention du diplôme d’ébéniste. Ce n’est qu’au fil des années que le virus de l’aquarelle le gagne, au travers de la collection, de l’envie de pouvoir reconnaître les œuvres de qualité, …
En 2002, José quitte sa région natale et s’installe en région namuroise. Sa sensibilité aux arts s’étant affinée le temps passant, il choisit de se laisser aller à sa véritable passion : l’aquarelle.
Il commence à apprendre les rudiments de la technique à partir de septembre 2005 à l’Ecole d’Aquarelle Namuroise qu’il quitte  en juin 2009.

Depuis, la préretraite lui ouvrant un nouvel espace de temps libre, José décide de le mettre à profit de sa créativité. Aujourd’hui, il se définit comme un être en perpétuelle recherche, recherche de soi-même, recherche de beauté, recherche d’amour, … comme un être en défi continu avec lui-même.

José Gietka se forme aussi à partir de 2007 chez un Aquarelliste Belge de renommée  internationale,  Roland Palmaerts, champion du monde d’aquarelle (voir Guinness book des records) et auteur d’un best-seller sur la couleur à l’aquarelle (ouvrage de référence dans le domaine).

Chez lui,  il obtient à la fois le certificat des stages couleurs ainsi que celui de la formation des Maîtres Palm’Arts.
José Gietka est aujourd’hui membre du Mérite Artistique Européen (MAEKV), le plus important mouvement artistique Belge actuel ; membre du cercle d’échanges artistiques «  Envoz’Art » ; il fait aussi partie du groupe des Aquarellistes Francophones de Belgique.

Il enseigne la technique de l’aquarelle, du dessin et la créativité en développement personnel à Namur depuis 2011 et organise des stages.

Perfectionniste, il s’est formé à l’encadrement d’Art à la succursale de Bruxelles  de la maison parisienne « L’éclat de verre » et réalise tout ses encadrements lui-même  à l’aide de carton Ph neutre. Ses recherches l’ont conduit à s’intéresser aux couleurs, aux formes, à la vision, aux sensations, aux émotions et à l’inconscient.

Les rêves, les archétypes, et les symboles sont pour lui des préoccupations depuis le début de son œuvre ainsi que la liberté dans les coups de pinceaux et l’autocensure de ceux-ci.

Ses œuvres originales, colorées et lumineuses sont exécutées de façon totalement imaginaire, sans dessin préalable, d’une façon rapide et très émotionnelle, elles sont toujours  le fruit d’une recherche, toujours réalisées sur papier Arches  et avec des couleurs extra fines de qualité professionnelle.

Il se verra donc classé comme symboliste et surréaliste. Artiste coté à la fois à l’AKOUN ainsi que chez Drouot cotation. Pour ses aquarelles, dessins et  acryliques. Présent sur Artprice et sur l’encyclopédie libre Wikipédia. Un parcours qui représente 10 ans d’aquarelle,  José Gietka est représenté par les galeries d’art « AAAZ »  (Antiquité Art Albert Zeevaert) et « Le Secret Des Mousquetaires » de Spa. Prix des Musées Gaumais, prix Envoz’Art,  prix Mos’ Art, Il fait aussi la couverture des 20ème « Printemps de l’aquarelle » de Libramont.

Démarche

TEMPETE D'EQUINOXELUEURS DHIVER“Ma démarche en peinture à l’aquarelle a commencé bien sur par l’apprentissage de la technique. Mon choix s’est porté sur celle-ci parce qu’elle n’offre que peu de repentis à voir pas du tout.

J’ai fait l’effort de supprimer le dessin et de ne plus m’emprisonner dans les lignes, ce qui me donne l’occasion de m’interroger et de méditer sur ce qu’est la liberté.

De plus elle oblige à peindre vite, ce qui permet de court-circuiter le mode de pensée verbal et de rester dans l’émotion. Elle demande donc de la sincérité et ne fait aucun cadeau. En fait elle est la BASE de la peinture.

Après ma formation chez Roland Palmaerts,  je choisis de mettre la technique au service de ma créativité, de mes pensées et mes  sujets, d’avoir mes propres recherches, ma propre façon de faire. Et j’ai tourné ma peinture non pas vers le monde du réel mais vers mon monde intérieur, le monde de mes rêves. Les images, formes, couleurs, nombres, sujets, archétypes et symboles sont autant de composantes qui ont un pouvoir sur nous.

 Face à une feuille de papier qui fonctionne comme le miroir de ma psyché, je me découvre mieux chaque jour et continue d’évoluer en exploitant  mes rêves.

Je peins sans modèles ni dessin, les lignes se font en même temps que les formes et les choix de couleurs.  Je m’autorise tout, je fonctionne sans  censure.

C’est une connexion au moi profond, je  ne sais pas ou mes rêves me conduiront demain, dans quel autre plan des réalités, mais j’ai hâte de le découvrir.” (José Gietka)

José Gietka nous explique en quelques mots simples la théorie des couleurs (cliquez ici).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *