Géant des Beaux-Arts

Menu

Margareth Lenoir

Bien que l’acte de peindre soit, par essence, l’incitation première, le choix du sujet est pour moi très important. Il doit à la fois m’inspirer et être un défi. A chaque fois j’envisage un scénario : quoi faire, dans quel ordre et à quelle vitesse ? En même temps, mon regard et mon esprit déterminent ce que je vais peindre : dois-je mettre en avant cette forme, mettre l’accent sur telle couleur ou telle lumière ? Ces détails ont-ils leur importance ? Et qu’en est-il de la composition ? Et, le plus important : est-ce que l’ensemble invite le regard, interpelle le spectateur, correspond à ce que je veux partager ?”

Margareth Lenoir

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *