Géant des Beaux-Arts

Menu

Michèle Hougardy

portraitrougierPassionnée de couleur et des formes de la nature, Michèle dessine depuis l’âge de tenir un crayon ou plutôt de barbouiller plein de couleurs sur de grandes feuilles.

Après des études d’Architecture en Belgique, elle travaille quelques années avec  son mari dans le bureau d’architecture de son père.

Elle enchaîne pour une dizaine d’années à enseigner le dessin, l’architecture et l’infographie auprès de futur architectes.

Quand surgit son nouveau compagnon imprégné des parfums africains et des horizons lointains asiatique ; ils décident de se lancer dans l’aventure du travail à l’étranger et il lui propose de vivre sa passion : la peinture.

hougardy_1053Au gré des contrats et des lieux : tantôt d’inspiration asiatique, tantôt réalisée dans la lourdeur  africaine ; femmes, animaux, végétaux… naissent sur les toiles et les papiers. Tantôt une aquarelle tantôt une huile, elle hésite entre ces deux techniques à la fois si différentes mais proches dans la fusion des couleurs. Grosse toile trouvée sur les marché africains ou d’Asie, bombe de peinture ou tubes aux origines inconnues ; matière accumulées lors de promenades et voyages… autant d’éléments qui donnent relief et particularité à ses réalisations.

Bien au-delà d’une aventure personnelle, les voyages réalisés lui font découvrir la simplicité, la fraternité mais aussi la fragilité, la misère et la douleur de ces pays. La beauté si forte et fragile à la fois et ce fatalisme des peuplades rencontrées.

hougardy_collierPas besoin de théorie élaborée, de grand phrasé ou d’élucubration mentale rendant indigeste la vision simple du paysage, des êtres humains et du monde qui est là … juste à côté de nous et que nous ne voyons pas.

hougardy_banyanElle ressent, assimile et tente de retranscrire sur toile ou sur papier en s’adonnant au plaisir d’assembler les matériaux, mélanger les textures, les couleurs. Mais aussi de se faire surprendre ( à chacun son tour) par les charges des pigments transportée par l’eau et les médiums et tenter de jouer, dialoguer à un rythme commun.

Ses «nouvelles» peintures –comme elles les appelle car issues de ses voyages- relèvent de cette envie qui la tiraille d’aller voir ailleurs et d’être surprise ; puis cet impératif de remplir feuilles, pages et toiles de croquis, portrait, plante,…autant de croquis agrémentant ses carnets emportés dans son sac.

hougardy_zebre_huile-015Au travers de ses croquis, aquarelles et huiles, elle évoque divers sujets : les paysages, les femmes et les zèbres qui sont un peu pour elle le prolongement de sa passion d’enfance pour les chevaux.

hougardy_0661Volontairement comme fractionné ou inachevé, ses cadrages veulent volontairement pousser le spectateur à laisser vagabonder son imagination et partir vers ces pays lointains …  alors bon voyage !

Voyez son site personnel en cliquant ici .

 

hougardy_anemones