Géant des Beaux-Arts

Menu

Mireille Polyn aux cimaises de la maison communale de Héron en février

13/01/2018 - Non classé
Mireille Polyn aux cimaises de la maison communale de Héron en février

Après avoir essayé diverses techniques, je me consacre entièrement  à la peinture à l’huile et à l’aquarelle parce qu’elles sont pour moi indissociables.

J’ai besoin de la musique pour  m’aider à” lâcher prise”car je démarre sans idée préconçue en improvisant selon l’inspiration et l’évocation de la musique.

C’est mon support de rêverie et de mystère qui me permet d’être en résonnance avec mon besoin de créativité, d’harmonie et de liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu soumis au copyright
%d blogueurs aiment cette page :