Une réunion passionnante ce 21 février

Gennaro Steger est un homme curieux de tout, surtout quand il faut fabriquer les outils, les machines et plus c’est grand et complexe, plus il aime… L’art de la sculpture est, pour lui, un art ingrat, difficile à partager, qui manque de reconnaissance. Il a eu l’occasion de pratiquer la cuisson suivant la technique japonaise du four anagama après avoir tâté de différents autres modes de cuisson et de différentes terres, différentes couvertes, différents émaux… Gennaro a aussi essayé le raku. Il montre plusieurs pièces de taille imposante à base de porcelaine et d’autres terres. Il a travaillé d’une façon spontanée sans penser à ce qu’il faisait, arrivant à créer des séries de méduses en porcelaine, un ensemble qui fait penser à uns ensemble de building rappelant le quartier du Bronx à New York. Il a aussi essayé la technique du coulage de la barbotine pour produire des récipients de porcelaine de forme spéciale…
La conclusion de Gennaro semble être que la céramique n’est pas sa discipline favorite.

Après Gennaro, c’est Michel Mellery qui est venu nous montrer sa maitrise des couleurs. Tant à l’huile qu’à l’aquarelle, il travaille uniquement sur base des trois couleurs fondamentales (bleu, jaune, rouge) toujours dans un format carré souvent sur un simple MDF couvert d’un fond acrylique blanc. S’inspirant de croquis, figuratifs ou abstraits, pris n’importe où, souvent dans les salles d’atente des hopitaux.
Avec de l’huile ou de l’acrylique, il travaille avec de multiples couches en glacis pour souligner la luminosité du sujet et valoriser les couleurs.

Pour voir plus sur ses réalisations, cliquez ici et, pour assimiler les bases de la théorie des couleurs expliquée par Johannes Itten, achetez son livre “L’Art de la Couleur”, son édition complète ou sa version abrégée que vous trouvrez facilement sur internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *